Kunsthofpassage

Kunsthofpassage

De jolies façades interpellent tous nos sens...

Si vous avez l’occasion de faire un tour à Dresde (une ville allemande située entre Berlin et Prague), ne manquez pas d’aller vous perdre dans le quartier de « Kun-sthofpassage ». Un peu éloigné du centre-ville et des principales attractions touristiques, ce lieu vivant à l’esprit « Arty » (auquel on accède par des portes-cochères) renferme quelques trésors. Le passage, composé de plusieurs bâtiments aux façades décorées par des artistes, comprend cinq petites cours. La cour des créatures fabuleuses, la cour de lumière, la cour des éléments, la cour des métamorphoses et la cour des animaux. Bien que chacune mérite qu’on s’y attarde, la plus spectaculaire est sans conteste la cour des éléments. Sa façade turquoise (dont les nuances dessinent de jolies vagues graphiques évoquant le fil de l’eau) est ornée d’un curieux système de tuyaux et d’entonnoirs qui produisent de la musique lorsque l’eau s’y écoule. Elle se déverse à travers les gouttières avant d’être recueillie dans un bassin. Cette judicieuse installation est le fruit de la collaboration entre trois artistes : Annette Paul, Christoph Rossner et André Tempel, basés à Saint-Pétersbourg. Ce spectacle vivant fait écho à l’attraction visuelle produite par la cour de lumière, située juste en face. Sa façade jaune est partiellement couverte de panneaux en aluminium renvoyant les rayons du soleil de manière aléatoire. Les deux installations se répondent et se reflètent via les fenêtres.

Le panache de ces cours à ciel ouvert fait du Kunsthofpassage un îlot dépaysant. Un lieu inspiré, vivant, où il fait bon flâner le nez en l’air, les sens en éveil.

Plus d’infos sur : kunsthof-dresden.de

© Photos : Neustadt Kunsthofpassage

Cet article a également été publié dans le magazine De Rêves en Déco, distribué gratuitement sur Annecy et la Corse.

Articles Liés:

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type