Anathomie

Anathomie

Une rencontre inspirante…

Derrière ce pseudonyme, un duo insolite. Anna Golicz-Cottet, une artiste plasticienne maniant le fil de fer comme une mine de crayon et Olivier Thomas, un ex-ingénieur en électronique ayant collaboré avec divers artistes, membre du collectif transdisciplinaire « La superstructure ». Depuis trois ans, ils combinent leurs talents et créent des sculptures jouant avec les mots, le vide et la lumière. L’une dessine dans l’espace, l’autre anime pour créer de l’interaction avec les spectateurs. « Nous cherchons le passage étroit, mais signifiant, entre légèreté, impertinence et émotion. C’est lui qui va pouvoir transformer, avec l’influence du vécu de chacun, un objet en une histoire. » Explique le sympathique duo. Les petits chanceux ayant participé à l'une des expositions ont assurément rencontrés « Love me », une chemise dotée d’un cœur qui palpite dès que quelqu’un l’approche. Ils ont certainement pris la grosse tête devant le miroir « Inflate me », il suffit de souffler sur son reflet avec une paille pour qu’il nous fasse gonfler d’orgueil. Peut-être ont-ils été émus en tournant la manivelle de « Hear me », un gramophone dont le disque tourne et diffuse des chansons anciennes. Tous ont été captivés par l’étonnant mécanisme de « Remember me » et son film Super-8 qui défile. Les bobines tournent, le moteur cliquette, et l’image sautillante apparait sur le mur. Les visiteurs les plus intrépides se sont probablement risqués à évaluer la pureté de leur âme et de leur cœur au regard d’une plume avec « Weigh me », qui leur aura révélé un avis poétique ou humoristique par écrit. Anna et Oliver sont bourrés d’idées espiègles et insolites, comme l’illustrent par exemple « Marry me » ou « Kiss me », ces personnages qui se tournent de dos et qui, par un jeu d’ombres révèlent leur rêve secret de s’embrasser... Ces fils animés empreints d’humour et de poésie séduisent, enchantent les cœurs et les esprits à chaque nouvelle exposition.

Hear me, le gramophone dont le disque tourne et diffuses de la musique.

Kiss me

Weigh me, la balance magique qui pèse le poids de l'âme.

Marry me, et ses belles surprises ;)

Remember me, le projecteur de films super-8.

À découvrir sur www.anathomie.com

© Photos : Anathomie

Cet article a également été publié dans le magazine De Rêves en Déco, distribué gratuitement sur Annecy et la Corse.

Articles Liés:

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type

Catégories de Blog

Derniers Commentaires

Articles Populaires

Articles Récents

Blog Recherche

Articles de Tags

Archive de Blog